Week-end éclé du 9/10 décembre 2006

Matthieu, Stan et Manfred ont préparé cette sortie. Au programme une nuit à la cabane des feuilles, une sortie spéléo le dimanche matin encadréeparSabine, la maman de Salomé et l'animation d'un jeu pour les louveteaux, préparé par Manfred.

Le rendez-vous initial le samedi soir à 19h00, place du village à Méaudre, est avancé en catastrophe à 17h00, suite à une erreur d'interprétation d'un courriel de Manfred. Manfred est averti le dernier, alors qu'il rentre tranquillement chez lui le samedi en fin d'après-midi et que tous les éclaireurs l'attendent ou sont déjà en route pour le rendez-vous... C'est donc avec une bonne heure d'avance que nous montons (de nuit) par les pistes de ski alpin de méaudre jusqu'à la cabane des feuilles.

Bois, arrangement d'une table, repas en commun, veillée autour de la cheminée avec chant, chasse à l'ours, histoires et préparation du jeu. La nuit fut fraiche et interrompue pour Manfred par l'arrivée d'un visiteur, Xavier, venue directement du festival du film de montagnes pour dormir dans la cabane vers 1h30 le matin.

Lever tôt le dimanche (7h15), histoire d'être prêt et devant le trou qui souffle à 9h00.

Sabine emmène les éclaireurs pour la traversée de l'orthovox. Ce sera une première sous terre pour trois d'entre eux.

L'après-midi est passé en compagnie des louveteaux à animer un équipage ou faire le "troll"...

Voici comment commence l'intrigue du jeu :

  Le jeu se passe dans le monde des petits d'hommes : lutins, farfadets, minimoys et autres petites 
  gens. Le septième jour du septième mois de la septième année du septième millénaire de la 
  constitution des petites espèces depuis le début du règne de Dinosaurus Premier, le ciel a perdu 
  toutes ses étoiles au dernier coup de minuit dans tous les petits mondes. Depuis, les petites gens 
  n'osent plus sortir la nuit, sauf quand la lune est levée. Tous les repères qu'ils avaient ne sont plus. 
  Une enquête a été conduite qui  démontre que ce sont les trolls qui, par une incantation magique, 
  ont réussi ce tour de force. Leur but semble être de pouvoir capturer plus facilement les petites gens 
  pour les faire travailler dans leur mines. Cette incantation aurait été lancé depuis une cabane en 
  plein milieu du territoire des trolls, la cabane « dite » des feuilles."

Retour en luge improvisée au parking pour 17h00, bien sale, mouillé et crevé.